Quels logements pour les Ignymontain·e·s ?

La ville de Montigny compte aujourd’hui 27% de logements sociaux, soit seulement 2% au-dessus du seuil légal. C’est trop peu, et cela nous expose au paiement de lourdes amendes à la moindre variation, comme c’est arrivé en 2014 (135.000 €). C’est aussi trop peu au regard de la forte demande que l’on constate pour obtenir un logement social à Montigny (une attribution seulement pour 12 demandes selon la Conférence Intercommunale du Logement, pour une moyenne de 6,7 sur l’agglomération).

Lors du dernier conseil municipal, nous avons demandé quelle était la répartition des logements sociaux sur la commune. La réponse de la majorité nous a sidérés : une attaque personnelle en préambule contre une élue de notre groupe puis deux éléments de réponse étonnants. Le quartier du Plan de l’Eglise ne comporte aucun logement social : c’est historique et cela ne changera pas. Quand à ceux qui étaient initialement prévus dans le programme du Club le Village, ils sont abandonnés… afin de ne pas donner de moins-value au quartier !
Nous ne commenterons pas ce que cette réponse véhicule de préjugés sur les logements sociaux et d’intérêt pour la diversité des besoins de logement des Ignymontain·e·s.
Nous rappelons simplement que les logements sociaux peuvent permettre à 70% des français de se loger à un prix inférieur au prix du marché. C’est particulièrement important sur une commune comme Montigny, où les prix ont atteint un tel niveau que nos enfants ne peuvent souvent plus faire le choix de rester.

À Montigny comme ailleurs, il ne faut pas avoir peur de construire des logements répondant à tous les besoins, et pas seulement à ceux qui ont les moyens d’accéder à la propriété. Nous tenons à cette mixité qui continuera de faire de Montigny une ville à la fois privilégiée, par son environnement et ses équipements, et accessible à tous, par un parc de logements suffisamment diversifié. Nous pensons que la diversité et la mixité sociale et culturelle sont toujours une chance et une richesse, au contraire de l’entre-soi.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire