Ensemble, vraiment ?

Comme chaque été depuis plusieurs années, la mairie organise un évènement au fil de l’été qui donne à la ville un air de vacances. C’est l’occasion pour tout un chacun de prendre une pause et, cette année particulièrement, de se retrouver, de vivre ensemble. D’ailleurs, faute de sable pour raisons sanitaires, la majorité « Montigny Ensemble » a décidé de renommer l’« été en sable » en « été ensemble ». Espérons que cela ne devienne pas une habitude.

Pour AIMES, être « ensemble » c’est créer du lien social, partager, faire à plusieurs, s’enrichir, etc., sans prêter attention au lieu de résidence des autres. La majorité en a une autre définition et a choisi de maintenir la restriction d’accès aux seuls Ignymontains et Ignymontaines. Sous couvert de mieux contrôler l’accès pour éviter la surfréquentation et le refus d’accès aux ignymontains, le « ensemble » devient « entre-soi ». Même nos voisins de Guyancourt et Voisins, qui fréquentent les mêmes établissements scolaires ou extra-scolaires, ne pourront pas y accéder sans être invités par un résident ignymontain. Ce qui pouvait être un lieu de rassemblement spontané devient une machinerie administrative où nous devons montrer patte blanche pour entrer : carte d’identité, justificatif de domicile et livret de famille.

Nous comprenons le souci de préserver un accès prioritaire aux Ignymontains, mais il y avait bien d’autres solutions : réserver une journée par semaine aux Ignymontains par exemple. La limitation d’accès pourrait être étendue à l’agglomération parce que cette échelle est devenue plus pertinente aujourd’hui, surtout à côté d’une piscine intercommunale.

Plutôt que de se renfermer sur nous-mêmes et de rester dans cet « entre-soi », élargissons notre horizon ! Nous pourrions mobiliser des associations, des acteurs culturels de la commune et au-delà, pour animer notre ville, leur permettre de profiter d’un espace en plein air pour se produire et faire bénéficier les spectateurs ignymontains de leurs musiques, de leurs arts de rue, …

Sortons de cet entre-soi, qui nous a pesé lors de ces confinements, pour nous ouvrir à la richesse de l’autre. Montigny mérite mieux !

Laisser un commentaire