Question au conseil municipal du 27/09/2021 posée par Sonia Tessé

L’éditorial de l’Ignymontain de septembre1 nous annonce qu’à Montigny, 82,6% des plus de 18 ans sont vaccinés à ce jour, résultat d’une mobilisation massive des ignymontains, mobilisation qui se rapproche de celle de l’ensemble du pays, dont le taux s’élève à 84%. Cependant, alors qu’il s’agit de la santé de nos concitoyens, rien ne nous indique d’où proviennent ces chiffres.

La loi du 4 mars 2002 garantit à la fois la protection individuelle des données de santé et la transparence des informations permettant l’évaluation des politiques publiques. Ainsi la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) ou la CPAM publient les statistiques de santé. Concernant la vaccination contre la Covid19, ces informations ne présentent que des résultats par EPCI (Etablissement Publique de Coopération Intercommunale), département ou région. Aucune donnée par commune n’est disponible pour les citoyens.

Monsieur le maire, pouvez-vous nous citer vos sources précises qui vous permettent d’avancer ce taux de vaccination pour la ville ?


Cliquer sur le titre pour afficher/masquer la réponse

“J’écoute avec intérêt votre question et je suis un petit peu déçu parce qu’en fait j’aurai aimé, si on me parlait de la vaccination, qu’on me demande comment Saint-Quentin-en-Yvelines, dont le premier vice-président siège comme maire ici, a pu en quelques semaines mettre en place une structure qui a été la première de France voire d’Europe à un moment, comment on a mobilisé plus de 1000 personnes tous les jours pour assurer jusqu’à 4000 vaccinations par jour et comment Saint-Quentin-en-Yvelines peut aujourd’hui se prévaloir d’avoir vacciné près de 350000 personnes au vélodrome.

J’aurais préféré que vous me demandiez comment on a pu faire tout ça en si peu de temps plutôt que vous me demandiez de vous expliquer quel sont les calculs savants qui nous ont permis d’arriver au chiffre qui figure dans l’ignymontain.

Mais je vais vous l’expliquer, c’est tout simple, ça relève de la règle de trois.

Effectivement nous avons des chiffres par EPCI. Alors je sais que vous n’aimez pas trop les acronymes et moi non plus. EPCI, c’est Etablissement Public de Coopération Intercommunale donc ça veut dire Saint-Quentin-en-Yvelines grosso modo et quand vous connaissez les chiffres pour Saint-Quentin-en-Yvelines et que vous avez les chiffres de l’INSEE qui déterminent la répartition de la population pour une commune vous faites une règle de 3 et vous arrivez à un chiffre brut qu’ensuite vous pouvez rediviser pour faire simplement un calcul qui vous donne une proportion. Celle en l’occurrence qui figurait dans l’ignymontain était au mois d’aout de 82,6% soit à l’époque on était à peu près 5% au-dessus de la moyenne nationale puisqu’entre temps ces chiffres ont monté et pour votre information on n’est pas à 84% aujourd’hui mais on est à 83,2% sur la population nationale.

Voilà donc je suis à votre disposition pour vois expliquer le calcul si vous voulez en aparté et le cas échéant pour répondre à vos questions sur l’organisation du vaccinodrome qui me semble plus intéressante que les calculs mathématiques fastidieux.”

Notre analyse

Nous avons écouté avec intérêt la réponse et sommes, nous aussi, pas seulement un petit peu déçus, mais vraiment attristés par ces mots !

Nous aurions aimé que M. Junes réponde à la question sans faire de condescendance, voire de mépris, à une question factuelle et légitime sur les sources des chiffres cités dans l’ignymontain concernant des données personnelles de santé, M. Junes a choisi de ridiculiser la question. Nous ne sommes pas dupes que cette réponse a pour double objectif :

  1. de décrédibiliser la conseillère municipale qui l’a posée
  2. de camoufler la vraie réponse à la question car le calcul n’est finalement pas si savant et surtout est-il vraiment rigoureux ? En effet, en utilisant lui-même l’expression « calculs savants », il expliquait bien aux ignymontains que ce chiffre relevait de l’arithmétique et non de données officielles publiées sous l’autorité d’instances dont c’est la compétence (d’où l’absence de sources !). Effectivement, une simple règle de trois permet certes une approximation, mais ne permet pas d’obtenir le pourcentage réel !

Alors, nous aussi sommes à la disposition de M. Junes pour lui expliquer les bases d’un échange respectueux et d’un dialogue apaisé, si on peut seulement qualifier les questions orales de la minorité de dialogue puisque le règlement intérieur du conseil municipal n’autorise pas de droit de réponse à l’argumentaire apporté par la majorité.

Sources

Source : facebook de la Mairie de Montigny

1. Ignymontain de septembre 2021 – Edito page 1

Les chiffres réels de la vaccination sont à retrouver ici : https://datavaccin-covid.ameli.fr/pages/details-epci-communes/

La réponse de M. Junes sera à retrouver en intégralité dans le procès verbal du conseil municipal.

Laisser un commentaire