Question au conseil municipal du 17/05/2021 posée par François André

Monsieur le maire,

la rentrée scolaire 2021 se profile déjà. La rentrée précédente a été marquée par quelques fermetures de classe qui ont déjà des conséquences de tension d’effectifs pour la rentrée prochaine, comme par exemple à la maternelle Le Village. Il y a peut-être d’autres écoles à Montigny qui vivent ce genre de situation de yoyo, qu’une vision à long terme des prévisions d’effectifs par quartier pourrait éviter en tenant compte des nouvelles urbanisations ou a contrario de baisses démographiques locales. Quelle est l’analyse de la mairie pour la rentrée prochaine, et quelle prévision de carte scolaire dans les écoles de Montigny est actuellement partagée avec la circonscription de l’Education Nationale, en termes de fermetures et ouvertures de classes, par groupe scolaire ?

Réponse de Mr Le Dorze (adjoint à la vie scolaire)

En préambule, je voudrais rappeler que si la ville appelle toujours la vigilance des services de l’Éducation Nationale sur des situations tendues, c’est l’Éducation nationale qui décide in fine des ouvertures et fermetures de classe.

Concernant à présent les programmes immobiliers qui sortent de terre.

S’ils ont, bien sûr, pour ambition première de répondre au besoin de se loger des habitants, ils ont aussi pour but de dynamiser notre démographie scolaire en apportant ou consolidant les effectifs.

Nous informons toujours l’inspection des dates de livraison des programmes afin qu’elle puisse anticiper les inscriptions à venir comme nous l’avons fait par exemple pour le périmètre de la carte scolaire de la Sourderie qui est passé tout à l’heure. Et ce, même s’il est difficile d’avoir des projections fiables tant que les logements ne sont pas tous vendus ou loués.

Mais si nous raisonnons à moyen terme, l’Éducation Nationale raisonne, quant à elle, à court terme en fonction des inscriptions réellement enregistrées. Ainsi, à titre d’exemple, les logements de l’ex-site Bergson n’étant pas livrés pour la rentrée de septembre, l’inspection ne les intègrera pas dans sa réflexion pour la carte scolaire à venir.

À ce sujet, j’ai une réunion avec l’inspectrice dans les prochains jours pour faire le point sur les effectifs et la carte scolaire 2021/2022. Elle vous sera présentée au conseil municipal de juin.

Laisser un commentaire