Quelles cours d’écoles pour demain ?

Tous les 10 ans, en France, l’équivalent de la surface d’un département est imperméabilisé. En plus de faire disparaître des trésors de biodiversité, nous perdons la capacité du sol à absorber les eaux de pluie. Ces dernières sont ainsi envoyées vers des zones où elles n’étaient pas prévues, entraînant des risques d’inondation. L’imperméabilisation réduit aussi la formation du carbone par les sols. En effet, la biomasse végétale, coupée et laissée sur place, génère du précieux carbone en se transformant en litière puis en humus.

En avril dernier, la France s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050… C’est demain ! Cléa, Amir et Charlotte, nés il y a quelques semaines n’auront que 30 ans. En plus de diviser nos émissions de gaz à effet de serre par 6, nous devons développer toutes les capacités de nos sols à séquestrer ce fameux nouvel « or noir ».

De plus en plus de villes renoncent à imperméabiliser, voire désimperméabilisent le sol des terrains dont elles sont propriétaires, en commençant par les cours de récréation. Tout près de chez nous, c’est Magny-les-Hameaux qui se lance dans cette opération.

Au contraire, à Montigny, la municipalité continue à imperméabiliser. Les sentes ont été goudronnées progressivement, l’extension du parking de l’hôtel de ville a été réalisée « à l’ancienne » il y a quelques années. Il y a quelques mois encore, un nouveau parking a été créé avec une partie de la surface imperméabilisée.

Alors pourquoi ne pas changer la tendance en commençant par les cours d’école ? Cléa, Amir et Charlotte pourront, alors, demain, jouer dans une cour d’école désimperméabilisée et végétalisée.

Désimperméabiliser les cours d’école, c’est aussi l’occasion de les repenser en créant des espaces où petits et grands, garçons et filles apprennent dès le plus jeune âge que le respect, la complémentarité et la coopération sont le B.A BA de la construction du futur.

Alors, chiche, à Montigny, tournons-nous enfin vers le futur et décidons de prendre les défis environnementaux et sociétaux à bras le corps !

Vous souhaitez construire un monde plus solidaire et plus écologique ? Rejoignez-nous via notre site ou par mail.

L’assemblée générale de AIMES aura lieu le 18 mars 2021.

Laisser un commentaire