L’écologie à SQY ?… Chiche, Monsieur le Président !

Formidable ! Le lecteur de SQY MAG peut se réjouir en lisant l’éditorial du président que la droite Saint-Quentinoise découvre les vertus de la transition écologique. Celle-ci est d’ailleurs affublée de qualificatifs : « conquérante », « créatrice de richesses », « responsable », « réaliste », « concrète », « porteuse de solution »…

Avec la ferveur d’un nouveau converti, le Président Fourgous utilise même fébrilement les termes « écologie » ou « écologique » 16 fois dans son édito !

Les réalisations mises en avant, agriculture urbaine, circuits courts, ALEC SQY, vergers participatifs, commencent à être significatives et impactantes pour notre territoire … Il était temps !… Mais ce n’est qu’un début si SQY veut être à la hauteur de l’enjeu et de son slogan « Terre d’innovation ».

Les prochains mois, les prochaines années seront cruciales pour évaluer la sincérité et le niveau d’implication de l’agglomération et des communes : quelle confiance accordée aux associations auxquelles elle confiera l’animation des différents vergers, quelle part d’alimentation locale dans les menus des restaurants scolaires, combien de logements rénovés chaque année, combien de familles touchées par les programmes d’animation de l’ALEC, quelles politiques mises en place pour encourager les mobilités alternatives ?…

Comme le président de l’agglomération l’explique lui-même, l’écologie ne peut se satisfaire d’incantations, le résultat doit être au rendez-vous.

Pour évaluer les niveaux d’implication d’une collectivité, il existe plusieurs dispositifs : un dispositif citoyen (le Pacte pour la Transition) et un dispositif institutionnel porté par l’ADEME* (« Territoire engagé pour la Transition Ecologique », avec un volet « Economie Circulaire » et un volet « Climat-air-énergie »).

Concernant le Pacte pour la Transition, 8 communes de SQY se sont engagées… Il est étrange de constater que, ni la commune dont M. Fourgous est maire, ni celle de son premier vice-président ne se sont engagées… L’agglomération, quant à elle, s’engagera-t-elle ?

Quant au label de l’ADEME, SQY ne s’est engagé que sur le 2ème volet et le score obtenu est modeste avec 37% (deux étoiles obtenues sur les 5 étoiles du label), c’est l’équivalent d’un 8/20 pour un écolier !

Une telle passion de SQY pour l’écologie doit désormais se traduire en engagements concrets et en résultats tangibles, nous y serons vigilants.

Aussi, nous encourageons le président de l’agglomération à répondre présent quand des habitants viendront lui proposer de s’engager sur le Pacte pour la Transition.

Et, pour le label de l’ADEME, s’engager sur le 2ème volet du label, celui de l’économie circulaire serait un minimum ; viser une 3ème étoile sur le volet « climat-air-énergie » à la fin du mandat serait un bel objectif.

Alors M. Fourgous, prêt à innover et à relever ces défis ?


Notes :

Laisser un commentaire