You are currently viewing Le Forum des Arts : quels coûts !?

Le 14 février 2022, dans un article sur l’ouverture du forum des arts, le journal Le Parisien indiquait : « Le coût des travaux de construction de l’équipement public (hors assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, réalisation du parvis, études, voirie et réseau divers) s’élève à près de 13 millions d’euros ». Combien a couté l’ensemble ? Combien ont couté toutes ces dépenses non comptées ? L’article mentionne aussi « Cet équipement municipal a ainsi bénéficié d’une subvention du conseil départemental de 2,5 millions d’euros. À cela s’ajoute une subvention du conseil régional de 1,1 million d’euros. » Le coût total serait-il de (13+2,5+1,1) 16,6 millions d’euros ?

Des coûts du projet à la dérive…

Lors de la première présentation du projet en mai 2016, le coût annoncé pour la ville était « de 11 millions d’euros (9,5 millions d’euros pour la construction du pôle culturel  et de 1,5 millions d’euros pour ses abords) »¹.

Puis lors du conseil municipal du 26 septembre 2016, les autorisations de programme pour le projet ont été votées à hauteur de 15,5 M€. En réponse à une remarque, le maire indique que « la différence d’évaluation du projet Bergson est une provision pour ne pas avoir de surprise dans la réalisation de l’opération. Il s’agit d’un très beau projet ». Une autorisation de programme définit la limite supérieure des dépenses budgétaires que la ville autorise à engager pour l’exécution d’investissements. Dans ce type de projets, une marge de 10% est communément acceptée pour financer les aléas, mais en l’occurrence le dépassement est de de 41 % selon la différence constatée en 2017 de 4,5 millions (15,5 – 11). Ce montant de 15,5 M€ a été confirmé par le conseil municipal du 20 février 2017.

Fin 2018, la municipalité a décidé de construire un parking-voitures supplémentaire de 43 places en surface en amputant une partie du parc voisin. Quel coût supplémentaire pour cette construction additionnelle ? Cela n’a pas été communiqué.

Enfin, lors du conseil municipal du 8 avril 2019, l’autorisation du programme a été portée à 18,5 M€. À ce conseil municipal, le maire a déclaré : «  Toutes les subventions ont été votées au Conseil Municipal, la présentation de ce point se fait ainsi en toute transparence. Pour les ignymontains le coût final est de 7,5 millions d’euros »².

Comprenne qui pourra !

En tout cas, fin février 2022 le Forum semblait « prêt à ouvrir ses portes ».

Pourtant début mars 2022, les travaux et le bruit dans le quartier ont repris. Une partie du parvis et les trottoirs qui venaient juste d’être terminés ont été cassés pour être refaits presque à l’identique si ce n’est la création de places de parking-voitures en dépose minute supplémentaires. Pour quel coût additionnel ?

Nous nous interrogeons sur le coût total du Forum des Arts et le montant qui est à la charge de la commune.

Quel est le coût total du projet, comprenant l’ensemble des postes y compris les coûts d’assistance à maîtrise d’ouvrage, du maître d’œuvre, des études, des travaux de voirie et réseaux divers, de la construction du parking Bergson et de la réalisation du parvis ?

Quel est le montant à la charge de la commune après déductions des financements apportés par la vente d’une partie des terrains pour les projets immobiliers et les subventions apportées par le Département ou la Région ?

Cette double question, posée en conseil municipal le 13 décembre 2020, est à ce jour restée sans réponse ; à suivre… Nous demandons à la mairie de présenter le coût réel du Forum des Arts à la clôture budgétaire prévue cette année pour cette opération.

Mars 2022 : l’épisode du chantier supplémentaire…sans explication probante

Ttrottoirs cassés devant le forum des arts
Trottoirs neufs en cours d'être cassés

Pourquoi avoir détruit une partie du parvis et les trottoirs qui venaient d’être réalisés ?

Quel est le coût pour ces travaux supplémentaires ?

Aucune explication sur le site de la ville, aucune information sur le chantier.

Sollicités, les services techniques de la ville ont indiqué que ce chantier de démolition-réfection ne coûterait rien à la ville car « les travaux sont aux frais de l’entreprise » en raison d’une malfaçon : « les pentes de travers ne respectaient pas les normes handicapées » (sic).

Cette justification absconse nous parait d’autant moins compréhensible que chacun a pu constater à la fin, la création de places de parking-voitures le long de la rue, places de parking qui n’existaient pas dans la première version !

Si « les pentes de travers ne respectaient pas les normes handicapées », était-ce vraiment une raison pour lancer ces travaux d’ampleur comme on a pu le constater ? Sur 50 mètres linéaires et 6 m de large, le chantier a tout détruit  jusqu’aux bordures de trottoirs le long de la rue avec la création des places de stationnements supplémentaires. Le service de la communauté d’agglomération SQY (gestionnaire de cette voirie) a indiqué que cela avait été réalisé à la demande de la ville de Montigny.

Il a fallu donc ensuite tout refaire et remettre en état, y compris planter pour la deuxième fois les petits végétaux, détruits par le passage des engins de chantiers.

Plaques de revêtement neuves cassées
Trottoir devant le forum des arts, après travaux
Travaux du parvis-tout neuf-détruit-reconstruit-pour-un-parvis-encore-plus-neuf... et avec 3 places de voitures

Laisser un commentaire