You are currently viewing Artisans du Monde

Historique

Le premier magasin AdM (Artisans du Monde) ouvre à Paris en 1974, résultat d’un appel de l’Abbé Pierre pour venir en aide au Bengladesh. Ce pays a subi en 1970 un cyclone particulièrement dévastateur (près d’un demi-million de morts) suivi d’une guerre d’indépendance sanglante en 1971. L’idée de vendre de l’artisanat pour aider les plus démunis est née, faisant d’AdM la première organisation de Commerce équitable (CE) en France fidèle au slogan « Trade, not aide » (le Commerce, pas l’assistanat). Le CE a connu un essor dans les années 90 avec l’émergence d’autres organisations, notamment Max Havelaar.

Structuration

La filière intégrée comprend environ 120 boutiques qui sont des associations locales (AL), une Fédération Artisans du Monde (FADM) et sa propre centrale d’achats, Solidar’Monde, qui fournit aussi Biocoop. La spécificité d’AdM est de garantir l’équité non seulement du produit à vendre, mais toute la filière de A à Z, donc en circuit court car pratiquement sans intermédiaires. Ceci explique que la marque AdM n’est pas distribuée en grande ou moyenne surfaces (peu compatibles avec nos valeurs), mais dans ses boutiques tenues majoritairement par des bénévoles.

Plan de la boutique Artisans du Monde
7 Square Camille Pissarro 78280 Guyancourt

Ouverture:
Du lundi au vendredi: de 10h30 à 18h30
Le samedi: de 10h à 12h30 et de 15h à 18h

Valeurs

Afin d’être au service des droits humains, AdM se donne pour but de changer les règles du commerce international. Nos partenaires, c’est-à-dire les artisans ou paysans organisés en coopérative où ils font partie des instances décisionnaires, sont payés 2 à 3 fois plus pour leur production que s’ils travaillaient pour une entreprise conventionnelle. Un salaire décent assorti d’un engagement pluriannuel permet aux producteurs de scolariser leurs enfants et de se soigner. Affranchis des fluctuations de la bourse et d’intermédiaires peu scrupuleux, ils sont plus à même de privilégier la qualité plutôt que la quantité, de diversifier leurs plantations, alliant une culture de rente avec une culture vivrière.

Domaine d’activité

Le commerce est le mât ne ce navire qui a comme but un monde plus humain socialement, plus juste économiquement et plus durable écologiquement, en cohérence avec les ODD de l’ONU grâce à des actions ambitieuses et concrètes pour promouvoir les droits humains.

L’éducation est un des haubans qui soutient ce mât. Conventionné par l’éducation Nationale, la FADM propose un éventail d’outils pédagogiques, certains co-écrits avec Canopée en plus de bénévoles formés à l’Enseignement citoyen et à la Solidarité Internationale (ESCI) pour tout public. Cette obligation de sensibilisation à tout ce qui concerne le vivant, la justice et l’environnent est exigée de nos partenaires au Sud.

Un projet JACE (Jeunes Ambassadeurs du Commerce équitable) nous a permis de former une classe de BTS qui a ouvert une boutique pédagogique et solidaire au Lycée le Buat à Maule.

Un autre JACE est en cours pour une classe de seconde MRC au lycée professionnel J. Prévert à Versailles, grâce à une stagiaire de terminale. Cette classe fera une vente de produits AdM lors de sa journée portes ouvertes du 14 mai.

L’autre hauban est le plaidoyer. AdM relaye les campagnes et pétitions d’autres ONG : anti-TAFTA, CETA, MERCOSUR, éthique sur l’étiquette, Oxfam, le Secours Populaire, Pour une autre PAC, La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) …

Lors de discussions du projet de loi dit EGALIM, la FADM et ses partenaires ont pesé pour des amendements qui prennent mieux en compte l’agriculture paysanne, l’agroécologie et la conversion au BIO.

Ce collectif d’associations a impulsé des formulations plus ambitieuses dans la définition du terme « commerce équitable » afin de limiter le « greenwashing » et « l’équi-washing ». La loi Climat et Résilience de 2021 précise les critères à respecter pour l’utilisation légale de ce terme qui doit obligatoirement être labellisé par un organisme certifié.

Le désir de faire adopter des mesures légales plus solidaires par nos décideurs s’est traduite dans le rôle actif joué par la FADM dans la promotion du Pacte pour la Transition. A SQY, pour ces élections municipales ces efforts ont abouti à ce que 8 équipes municipales élues sur 12 aient signé ce pacte.

AdM SQY est également moteur dans l’organisation de la Fête des Possibles depuis sa première édition il y a 6 ans. La synergie avec les associations locales lors des événements comme « Faites du DD » ou « les Droits de l’Enfants » à Guyancourt, « Ma planète et moi » à la Bulle d’«Anim’Assos » ou encore « la semaine de l’environnement à l’UVSQ est essentielle, sachant qu’environ les 2/3 des mesures pour limiter notre empreinte carbone dépendent de décisions locales.

Stand Artisans du MOnde à la fête des possibles de 2021
Fête des possibles 2021

Un autre exemple de co-organisation avec un collectif :

3 projections-débat dans le cadre du festival Alimenterre  :

1) « L’arbre providence » le 19/10 avec l’intervention du directeur de la coopérative UPROMABIO du Burkina Faso, dont la conclusion était son invitation au public d’acheter équitable car « grâce à la prime équitable, nous avons construit une école de village ! »            

2) « Sur le champ ! » où la discussion portait sur l’agriculture bio et les AMAPs avec la participation de Hervé Givry de l’AMAP des Racines et des Graines d’Elancourt.                             

3) « Douce France » a permis de mettre en lumière le désir de jeunes de 17 ans d’influer sur le sort des terres arables de leur territoire à Gonesse. Laurent Sainte Fare, impliqué dans la lutte pour sauver la vocation agricole du Plateau de Saclay depuis 2005, a informé le public au nom de Terre de Liens de la dégradation de la biodiversité et de la situation des agriculteurs de notre territoire.

Quelques événements à venir

Notre association fêtera ses 20 ans le 8 mai. Cela nous donnera l’occasion de familiariser nos bénévoles avec les débuts de nos activités avant d’avoir une boutique à Trappes, avec des défilés de mode (nous ne vendons presque plus de vêtements).  La démolition du bâtiment à Trappes nous a fait déménager Mail des Saules à Guyancourt en 2014.

Le point d’orgue de nos activités est la Quinzaine du commerce équitable qui a lieu tous les ans en mai. Du 7 au 22 mai nous proposerons des bons de réduction et renforcerons la diffusion de nos activités et surtout de nos valeurs.

A cette occasion, une animation aura lieu devant la COOP Villaroise située 3 place Charlotte Perriand, 78280 Guyancourt.  Ce magasin ouvrira ses portes le 12 mai, et AdM SQY y fera des animations sur le Commerce équitable le mercredi 18 mai. Nous partageons les mêmes valeurs de solidarité et d’équité envers le vivant et trouvons naturel de nous soutenir mutuellement.

Vive la TRANSITION !

Laisser un commentaire