Après les débats sur la loi Climat et Résilience à l’Assemblée Nationale et juste avant ceux au Sénat, plus de 160 marches pour le climat avec 115.000 personnes ont eu lieu le dimanche 9 mai 2021 partout en France afin de réclamer une vraie loi climat.

En effet, le projet de loi est loin d’être à la hauteur de l’urgence écologique. L’objectif de cette mobilisation était d’exiger une loi ambitieuse et défendre les mesures proposées par les 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat.

AIMES a répondu présent à l’appel de la Marche d’Après :

La Loi Climat, dernier texte environnemental du quinquennat d’Emmanuel Macron, est en l’état un échec climatique et social. Le gouvernement et la majorité ont affaibli le projet de loi et empêché que les mesures de la Convention citoyenne pour le Climat soient reprises par les député·es.

Le 9 mai, juste après le vote de la loi à l’Assemblée Nationale, nous marchons pour dénoncer le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique, et pour nous unir face aux défis qui nous attendent.

Source : marcheclimat.fr/9mai/

Le retour en images :

La préparation des panneaux…

A Versailles, grâce à une parfaite organisation d’Alternatiba, nous nous sommes mobilisés et avons fait du bruit !

A la tête de la marche, pendant près de 2 heures, le Batacuda la Scarabande a battu la mesure pour interpeller l’état.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire